Athénée Théâtre Louis-Jouvet

Newsletter

Restez informés de notre actualité

Pass sanitaire

Suite aux annonces du Président de la République du lundi 12 juillet 2021, et conformément au décret n°2021-1059 du 7 août 2021 modifiant le décret n° 2021-699 du 1er juin 2021 prescrivant les mesures générales nécessaires à la gestion de la sortie de crise sanitaire, le pass sanitaire doit être mis en place pour tous les rassemblements de 50 personnes ou plus. Il sera donc nécessaire pour accéder à la grande salle et à la salle Christian Bérard de l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet, tout comme le port du masque constant à l'intérieur du bâtiment.
présentation de saison
  • Les théâtres rouvrent et l'Athénée se renforce.

    Sans perdre l’esprit laborantin qui fait la singularité de ses saisons, où peuvent être proposés du comique lyrique - comme celui de Romie Estèves dans ses Noces de Figaro revisitées en one woman show - mais aussi de l’épure radicale - telle l’exploration du mythe d’Orphée par le compositeur Dmitri Kourliandski.
  • Sans non plus oublier ses voyages réguliers dans le répertoire français léger avec la troupe des Frivolités Parisiennes. Ou le Balcon, bien sûr, à la manœuvre sur des opéras et sur l’organisation des Lundis musicaux. Il se renforce surtout en accueillant un essaim d’artistes comme le metteur en scène Samuel Achache ou le chef Sébastien Daucé, qui ont travaillé ensemble aux Bouffes du Nord, théâtre avec lequel l’Athénée a tissé des partenariats de production, et qui présenteront chacun un spectacle.
  • Mais encore Valérie Lesort et Christian Hecq, qui voyageront dans le Lilliput de Gulliver en déclinant la technique marionnettiste esquissée à l’Opéra-Comique. Dans cette période de reprise, l’Athénée fédère les collaborations et renouvelle ses fidélités artistiques.

    Les théâtres rouvrent et l’Athénée s’ouvre. De nouvelles compagnies sont invitées à présenter des spectacles impensés, comme les artistes flamands de DESCHONECOMPANIE et Comp.Marius qui travailleront autour de Victor Hugo et Verdi.
    Des résidences se mettent en place : la metteure en scène Séverine Chavrier propose un Aria da Capo autour d’adolescents musiciens et s’attaquera à un opéra de Diana Soh.
  • Le jazz, enfin, s’invite dans la grande salle à l’italienne avec une programmation mensuelle de musiciens éclectiques, d’Henri Texier à Melissa Aldana. Ces corollaires amplifiés des Lundis musicaux feront briller toutes les surfaces du joyau jazz.